Menu
Amérique / Destinations / Nature / Roadtrip / USA

Roadtrip de 16 jours à Los Angeles & dans l’Ouest Américain

5/5

L’Ouest Américain : une destination qui a pour avantage d’offrir des paysages bien différents et magiques. C’est l’un de nos voyages coup de ♥, le plus long et le plus loin qu’on ait fait. Et, on y retournerait sans hésiter.

Carte & Etapes

Voici la carte de notre road-trip, un joli voyage d’environ 2700 km (tout de même!) à la découverte des paysages que l’on a plutôt l’habitude de voir dans les Westerns. Mais pas que! Nous avons aussi découvert deux grandes villes américaines différentes, Los Angeles & Las Vegas, une partie du désert de Mojave, des canyons… Accompagnés par une température plutôt agréable, même en novembre, et un soleil présent chaque jour. Que demander de plus ?

Jour 1 à 4 : Los Angeles
Jour 5 : Yucca Valley – Joshua Tree National Park – Kingman
367 km – 3h45 de route
Jour 6 : Kingman – Seligman – Grand Canyon National Park
277 km – 2h50 de route
Jour 7 : Grand Canyon National ParkMonument Valley
425 km – 4h20 de route
Jour 8 : Monument ValleyLake Powell – Page
206 km – 2h10 de route
Jour 9 : Page – Lower Antelope Canyon – Horseshoe BendBryce Canyon National Park
278 km – 3h30 de route
Jour 10 : Bryce Canyon National Park
Jour 11 : Bryce Canyon National Park – Zion National Park
115 km – 1h20 de route
Jour 12 : Zion National Park – Valley of Fire State Park – Las Vegas
300 km – 3h30 de route
Jour 13 : Las Vegas
Jour 14 : Las Vegas – Red Rock Canyon State Park – Beatty
230 km – 2h25 de route
Jour 15 : Beatty – Death Valley National Park – Barstow
350km – 3h45 de route
Jour 16 : Barstow – Los Angeles
250 km – 2h25 de route

Un peu plus de détails…

SI vous souhaitez plus d’informations sur une étape en particulier, nous développons presque chaque partie dans un article consacré à celle-ci. Il vous suffit juste de cliquer sur le lien !

Los Angeles

Restés pendant 3 nuits dans cette ville, nous avons pu découvrir différents quartiers et réaliser quelques chouettes activités. Balade à vélo à Santa Monica, déambuler sur Hollywood boulevard, regarder un match de NBA, visiter Warner Bros Studio & Universal Studio… Il y a de quoi faire dans cette ville qui est parfois clivante.
Los Angeles, on l’aime ou on la déteste.

Logement : Airbnb chez Seth
Restaurant préféré : Cheesecake Factory (tmtc Big Bang Theory!)

Pour en savoir plus : Los Angeles

Yucca Valley – Joshua Tree National Park – Kingman

Ayant dormi à Yucca Valley pour se rapprocher du parc, nous prenons la route pour passer une grosse demi-journée à Joshua Tree National Park.
C’est un parc reconnu pour ses arbres (d’où son nom) situé dans le désert du Mojave offrant plusieurs chemins de randonnées et des points d’intérêts pour observer les formations de roches, la végétation ou les grandes étendues du désert.
Pour nous rapprocher du Grand Canyon, nous prenons la route 66 (oh yeah!) et faisons étape à Kingman. Une ville bien imprégnée par la route 66. C’est ici que nous y avons vu le plus de références.

Logement : Red Roof Inn Motel
Restaurant recommandé : Mister D’z à Kingman Essayez les milkshakes !

Pour en savoir plus : Joshua Tree National Park

Seligman – Grand Canyon National Park

Nous quittons notre étape et faisons la route jusqu’au Grand Canyon. C’est en passant devant un décor western que nous choisissons de faire une pause (car la route est longue malgré tout). Ce décor, qu’on peut appeler ville fantôme, se trouve à Seligman. C’est plutôt rigolo, on s’y croirait.
Une fois les photos prises, on termine la route aux paysages incroyables et sans fin. On croise quelques trains à vapeur et nous voilà arrivés devant l’immensité.

Le Grand Canyon, parc mythique qu’on n’a plus besoin de vous présenter, est devant nous et c’est tellement immense qu’on croirait être face à un fond vert.
C’est un parc qu’on peut arpenter du dessus et de l’intérieur puisqu’il est tout à fait possible de descendre dans le canyon. On a la chance d’observer beaucoup d’animaux sauvages (biches, oiseaux, wapiti, écureuils..). Il est également possible de le voir des airs puisque des balades en hélicoptère sont organisées depuis le parc lui-même ou de Las Vegas.
Observer le coucher du soleil est à faire!

Logement : Yapavai Lodge

Pour en savoir plus : Grand Canyon National Park

Grand Canyon National Park – Monument Valley

Le lever du soleil au Grand Canyon est un spectacle éphémère dont on ne se lasse pas.
On termine notre matinée en faisant le bout de la Rim Trail que nous n’avons pas faite la veille. Nous restons donc 2 grosses demi-journées sur place.
Changement de décor en arrivant à Monument Valley puisqu’on se retrouve dans les vrais décors des westerns tournés avec John Wayne. Ce parc est tenu par les Navajos. Les grandes buttes et la nature qui nous entourent sont très respectées par cette communauté qui leur attribue des pouvoirs guérisseurs… Ambiance mystique !

Logement : The View (il porte bien son nom!)
Restaurant : Le restaurant de l’hôtel n’est pas trop trop mal

Pour en savoir plus : Monument Valley

Monument Valley – Lake Powell – Page

Après une chouette balade entre les buttes qui secoue, nous partons vers Page & le lac artificiel Powell.
Page est connue pour son immeeeense barrage surplombé par un pont que l’on peut traverser en voiture ou à pieds.
Tout près se trouve le lac Powell, destination souvent familiale de par le nombre d’activités nautiques proposées. Pour nous, ce sera une étape repos, les pieds presque en éventail à Wahweap Beach.
A notre avis, cette étape n’est pas exceptionnelle comparée au reste du voyage.

Logement : Lake Powell Canyon Inn – A éviter.
Fastfood testé : Taco Bell – le moins cher des fastfood qu’on ait vu !

Lower Antelope Canyon – Horseshoe Bend – Bryce Canyon National Park

Nous avons réservé notre visite au Lower Antelope Canyon pour 10h donc, pour une fois, on prend le temps de dormir un peu plus longtemps.
La visite est sublime, même si elle a quelques inconvénients comme ne pas pouvoir se balader seul dans le canyon. Elle dure entre 1h30 et 1h45 mais on ne voit pas le temps passer.
Tout près se trouve un point de vue donnant sur le Colorado très connu : Horseshoe Bend. Victime de son succès, le lieu est devenu payant il y a quelques années. Et, effectivement, beaucoup de monde vient voir cette curiosité de la nature. Mais, comme le lieu est plutôt étendu, on arrive à ne pas se marcher dessus.
On part chercher de la fraicheur à Bryce Canyon, où l’on arrive juste avant le coucher du soleil. Le ciel rosé est magnifique mais si vous y allez en novembre, prévoyez une doudoune ou un gros pull car une fois que le soleil se couche, il fait frais ! Il a même gelé la nuit. Soyez également prudent lorsque vous repartez à votre logement car il n’est pas rare de voir les biches et cerfs traverser la route!

Pour en savoir plus : Page & ses alentours

Bryce Canyon National Park

Ce parc est un canyon verdoyant rempli de « hoodoo », autrement dit cheminées de fée. C’est un très beau parc aux couleurs orangées.
Pour mon anniversaire, Léo m’a offert une balade à cheval dans le parc, c’était top ! En novembre, il y a moins de choix dans les parcours des promenades, donc pas de balades qui descendent dans le canyon. On a alors traversé la forêt attenante au canyon, où on a croisé plusieurs animaux sauvages, jusqu’à la vue sur l’amphithéâtre du parc : magique.
Les balades à pieds sont nombreuses et toutes celles que nous avons faites étaient faciles.

Logement : Best Western Plus Ruby’s Inn – Vraiment sympa
Restaurant : Celui de l’hôtel est très bon.

Pour en savoir plus : Bryce Canyon National Park

Zion national park – Valley of Fire State Park

Nous quittons Bryce Canyon pour nous rendre à Zion, à environ 1h30 de route. Ce parc a une forme plutôt allongée, ça change un peu des autres vus avant.
Aucune voiture n’est autorisée dans le parc, il y a donc un système de navettes pour se déplacer. Les amateurs de randonnées seront ravis de se promener ici car Zion en propose de nombreuses pour tous les niveaux. N’oubliez pas de passer au Visitor Center avant d’entamer votre visite car, lorsque nous y étions, plusieurs randonnées étaient inaccessibles. En bref, les amoureux de la nature et des animaux seront comblés ici !
Nous avons également visité ce « petit » parc : Valley of Fire. Ne manquez pas la Fire Wave, une formation géologique en forme de vague aux couleurs rosées. Super chouette! Il y a également d’autres formations de roche rigolotes à voir. Le parc ferme à partir du moment où le soleil se couche (il n’y a pas d’éclairage sur les routes). Mais ne manquez pas le coucher du soleil car les roches prennent une autre couleur et j’ai adoré ce parc à ce moment.

Logement : Quality Inn & Suites Montclair à Zion
Restaurant recommandé : Blondie’s Diner – Propriétaire très gentille & si vous aimez le sucré vous allez vous régaler !

Pour en savoir plus : Zion National Park


Las Vegas

Drôle d’ambiance après avoir passé plus d’une semaine dans la nature et le calme. C’est ici que nous avons vu le plus de bizarreries, les gens se lâchent complètement.
Bien que le but de cette ville soit de vous faire dépenser un max, les hôtels sont plutôt abordables par rapport à la qualité proposée. Sachez qu’en plus du prix de la chambre indiqué, il faudra payer des « fees » : une taxe pour l’utilisation du wi-fi, ou de la piscine par exemple. C’est obligatoire et c’est à prendre en compte pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
Ne restant qu’une journée, nous voulions être situés sur le Strip pour perdre le moins de temps dans les transports. Si vous souhaitez visiter les hôtels typiques et mythiques du Strip à pieds, prévoyez des baskets ! Sinon, vous pouvez prendre le tram. La ville est plutôt calme la journée tandis que la nuit tout le monde est de sortie !
Pour information, le panneau de la ville Las Vegas se trouve à l’entrée de la ville, juste derrière l’aéroport. Cela implique une odeur très forte et incommodante de kérosène..
Dans notre article, je vous donne une petite astuce pour économiser quelques dollars dans cette ville.

Logement : Bally’s
Restaurant : vous avez un large choix avec tous les restaurants des hôtels & les nombreuses chaines de restaurant présentes sur le strip.

Pour en savoir plus : Las Vegas

Red Rock Canyon State Park – Beatty

Comme je suis tombée bien malade à Las Vegas, on ne fait qu’une petite excursion à Red Rock Canyon. Il n’est qu’à 20 minutes de Las Vegas donc si vous restez un peu plus longtemps dans cette ville mais que vous voulez faire une parenthèse dans le désert, c’est possible ! Je pense qu’une grosse demi-journée suffit pour faire le plus intéressant de ce parc.
Ce n’est pas un parc avec lequel j’ai accroché mais ça n’est que mon avis personnel qui doit être biaisé par mon mauvais état lors de notre visite.
Pour se rapprocher de Death Valley, nous avons dormi à Beatty. Une ville qui pourrait s’apparenter à une ville fantôme tellement elle était déserte. Nous n’avons croisé presque personne, les maisons sont mal entretenues ce qui donne une ambiance particulière, reflétant la pauvreté américaine que nous n’avions pas encore vraiment croisée pendant ce voyage. Mais voir les ânes sauvages se balader en ville était plutôt rigolo.

Logement : Death Valley Inn & RV Park – pas terrible

Death Valley – Barstow

S’il y a bien un parc qui nous a paru géant, c’est celui-là! Nous vous conseillons de loger le plus près de Death Valley car il y a pas mal de route à faire entre les points intéressants du parc.
C’est ici que se trouve le point le plus bas d’Amérique du Nord. Certains endroits offrent une vue sur l’immensité du désert, c’est assez impressionnant et on comprend mieux pourquoi ce parc s’appelle la Vallée de la mort. On a eu la chance de croiser un coyote (ou un renard, difficile de faire la différence). C’est le seul animal que nous avons vu dans ce parc.
Notre roadtrip touche à sa fin (snif) et nous reprenons l’avion le lendemain, alors pour éviter d’avoir beaucoup de route on s’avance jusqu’à Barstow.

Logement : Rodeway Inn Barstow

Pour en savoir plus : Death Valley

Budget

Voici le détail de notre budget pour ces 16 jours :

Transports :

  • Avion : 760€ pour nous 2 avec une valise en soute chez Air France
  • Location de voiture : 663€ chez Alamo
  • Carburant : 125€
  • 10$ parking Los Angeles

Logements :

  • 1090€ pour nous 2

Alimentation :

  • 461€ comprenant restaurant/fast-food et repas sur le pouce

Activités :

  • 236€ billets NBA
  • 431€ pass 3 jours Los Angeles
  • 96€ visite Lower Antelope Canyon
  • 80$ pass America the Beautiful
  • 20$ entrée à Monument Valley

Total : 1986€ / personne
Il est donc carrément possible de diminuer le budget en faisant moins d’activités payantes.

Infos pratiques

Voici quelques informations qui pourraient vous être utiles :

  • Nous avons loué notre voiture, une Nissan Rogue, chez le loueur Alamo en mode « Skip the counter ». Cela signifie que tu te préenregistres sur internet, tu arrives sur place où tu peux directement récupérer la voiture que tu souhaites de la catégorie que tu as choisie sur le net (après avoir montré le papier à une personne sur le parking) et avant de quitter le loueur, ils vérifient nos papiers pendant 5-10 minutes. Un vrai gain de temps car tu n’as donc pas besoin de faire la queue au comptoir à attendre ton tour !

  • Il faut savoir que les routes et les places pour se garer aux USA sont très grandes, que ce soit dans les grandes villes ou les petits patelins. Nous avions choisi une voiture avec le radar de recul mais clairement, on aurait très bien pu s’en passer.

  • En revanche, ce n’est pas un road-trip pour rien, on passe pas mal de temps dans la voiture et les routes sont souvent des longues lignes droites. Pour nous, il était obligatoire d’avoir un régulateur de vitesse pour ne pas avoir de crampes au mollet!

  • L’essence est moins chère qu’en France (bon point pour le porte monnaie!). Ils comptent en gallon (1 gallon = environ 3.7L) et dans certaines stations, ils font le plein pour vous. Et comme c’est le pays du pourboire, il ne faut pas oublier de lui en laisser-un. Personnellement, on a été tellement surpris que quelqu’un fasse le plein pour nous que nous n’avons rien dit, mais je pense que vous pouvez refuser.

  • Le décalage horaire entre Paris et Los Angeles est de 9h. Néanmoins, lorsque vous faites un roadtrip dans les parcs de l’ouest américains, vous pouvez subir d’autres décalages horaires donc selon les endroits où vous allez vous perdez/gagnez une heure ! C’est à prendre en compte pour les éventuelles heures de fermeture de parc.

  • Si vous prévoyez de visiter au moins 3 parcs nationaux, n’oubliez pas d’acheter le pass America The Beautiful qui vous donne un accès illimité pendant 1 an aux différents parcs nationaux (attention, les states parks et les parcs Navajo ne sont pas compris dans ce pass). Il coûte 80$ contre 20/30$ l’entrée dans un parc national. Vous pouvez l’acheter dans n’importe quel Visitor Center ou à l’entrée des parcs.

Et si c’était à refaire ?

Concernant le…ZoéLéo
TransportJe referais exactement pareilA part avoir le budget pour voyager en classe affaire, je ne changerais rien !
LogementPourquoi pas le refaire dans les campings des parcs ? Le faire en camping pour économiser sur le logement & être en plein dans les parcs
L’itinéraireJe passerais une journée de plus à Los Angeles ou au Grand Canyon pour faire la randonnée qui descend dans le canyon J’échangerais une journée à Los Angeles pour une journée de plus à Zion
L’étape préféréeBryce Canyon pour ses couleurs de jour et à la tombée de la nuitC’est difficile mais Zion pour sa diversité !
L’étape la moins aiméeMême si j’aime bien faire bronzette c’est le lac Powell que j’éliminerais du voyageLe lac Powell même si c’était sympa de se poser un peu et de profiter de la quiétude

No Comments

    Leave a Reply