Menu
Amérique / Destinations / USA / Ville

Visiter Los Angeles en 4 jours

5/5

Date du voyage : Novembre 2019
Moyen de locomotion sur place : à pieds et en voiture
Type d’hébergement : Airbnb
Météo : Soleil (et une averse) !

Los Angeles ou la Cité des Anges, cœur de l’industrie cinématographique, mais pas que ! La ville a plusieurs facettes qu’on a essayé de découvrir. Avant d’y aller, on s’est bien sûr renseignés sur la ville et les avis étaient plutôt mitigés. Soit on aime, soit on déteste. Même entre nous, on n’est pas forcément d’accord.

Jour 1

Après avoir passé les contrôles à l’aéroport (qui auront pris 2h, c’était interminable), on file à Alamo chercher notre voiture de location. Grâce au mode « skip the counter », en 15 minutes on était sortis du loueur avec la voiture. On se rend vers notre logement : une chambre dans l’appartement de Seth. Il se situait à 15 minutes en voiture de Santa Monica.

Comme on a l’habitude dans nos voyages de tout faire à pieds, on décide justement de s’y rendre pour aller voir le coucher du soleil.  Erreur de débutant : cette ville n’est pas vraiment pietonne. Il y a certains endroits où il n’y a pas de trottoir donc ça en est presque dangereux. Tout est fait pour la voiture. Et ça se vérifie à plusieurs reprises pendant notre séjour à Los Angeles : prenez la voiture ou le vélo pour vous déplacer. Cette ville n’est pas non plus la ville des transports en commun, il y en a peu par rapport à la grandeur de la ville.

On arrive à Santa Monica, le coucher du soleil est déjà entamé, la plage est remplie, la température est agréable. Le coucher du soleil est magnifique. Les couleurs sont intenses, on n’a jamais vu ça auparavant.

Santa Monica est connue également pour le Pacific Park : un petit parc d’attraction (très souvent vu dans les films) installé sur la jetée. On part chercher un restaurant, luttant contre le décalage horaire, cela fait bientôt 24h que nous sommes éveillés. On trouve un Cheesecake Factory. Etant fans de Big Bang Theory, on décide d’aller voir si c’est comme dans la série. Spoiler alert : pas du tout. On est tellement crevés qu’on ne goûte même pas de cheesecake. On repart pour aller se coucher.

Pour les fans de Forest Gump, il y a un restaurant Bubba Gump Shrimp sur la jetée de Santa Monica.

Jour 2

On se réveille frais comme des gardons. Quelle heure est-il ? 4h du matin. Merci le décalage horaire ! On essaye de se rendormir mais pas facile. On doit attendre que le Starbucks en bas de l’immeuble ouvre pour prendre notre petit déjeuner. Ce n’est pas grave, on prépare la journée dont voici le programme :

  • Rodéo Drive
  • Les maisons de Beverly Hills
  • Hollywoord Boulevard
  • Santa Monica et Venice Beach
  • Profiter du Pacific Park

Rodeo Drive

Profitez du jet lag pour commencer votre journée tôt et éviter la foule ! On a pu arpenter Rodeo Drive, une rue dans le quartier chic de Beverly Hills avec des boutiques de luxe, sans presque personne. L’architecture me faisait penser un peu à Disney dans le sens où tu sens que tout est faux mais tout est beau. C’est dans ce quartier qu’on a vu le plus de voitures luxueuses également, Léo en a pris plein les mirettes. C’est dans ce coin qu’il y a également le Beverly City Hall (la mairie) qui vaut le coup d’œil car c’est un joli bâtiment.  

Beverly Hills

On ne vous apprend rien je pense en vous disant que ce quartier regorge de maisons de stars. Vous pouvez même faire une excursion en mini bus pour vous arrêter devant chacune d’elle (compris dans le pass GO Los Angeles). Nous ne pouvons pas vous donner notre avis par rapport à cette activité parce que nous ne l’avons pas faite.

Néanmoins, il n’y a pas que des maisons de stars, il y a aussi quelques maisons à l’architecture originale. On croirait qu’elles sont tout droit sorties de dessins-animés comme pour la Spadena House qui ressemble à une maison de sorcière. En plus, nous avons eu la chance de la voir décorée pour Halloween ! Nous sommes allés voir aussi la O’Neill House qui ressemble à un gâteau à la crème géant. Le Beverly Wilshire Hotel est également un très joli bâtiment au bout de Rodeo Drive.

Nous avons fait une boucle à pieds entre Rodeo Drive – Beverly Hills City Hall – Spadena House/O’Neill House. La partie entre Spadena et le retour au parking était vraiment inintéressante, nous nous sommes retrouvés dans une grande rue déserte avec des buildings qui n’avaient pas grand intérêt. Cela nous a donc conforté dans l’idée qu’il fallait prendre la voiture entre les points intéressants de la ville car entre deux, ça ne vaut pas forcément la peine de s’y balader et les distances sont immenses.

Hollywood Boulevard

En arrivant en fin de matinée, la rue est remplie de monde.  On se prend à la chasse aux étoiles. On observe les empreintes de mains dans le sol au Grauman’s Chinese Theatre. Pour information, la visite est comprise dans le pass GO Los Angeles. Je ne le savais pas donc nous ne sommes pas rentrés mais j’ai été bien déçue quand je l’ai su après car j’aurais aimé voir plus d’empreintes.

A 20 minutes à pieds environ du Grauman’s Chinese Theatre, il y a le plus grand magasin de musique et films au monde : Amoeba Music. Ça vaut le détour si vous aimez ce genre de magasin qui regroupe des tonnes de CD, vinyles, DVD et goodies. Il est immense.

Santa Monica & Venice Beach

Avec le pass GO Los Angeles, nous avions le droit de louer des vélos. On en a donc profité pour aller de Santa Monica à Venice Beach, la plage située juste à côté. Je peux vous dire que je déteste le vélo, j’ai peur des voitures donc je ne roule jamais à vélo. Mais sur la plage il y a une piste cyclable réservée aux vélos donc ça m’a rassurée et nous avons pu faire cette balade. Léo était ravi (car lui adore le vélo).

Venice Beach n’a pas du tout la même ambiance que Santa Monica. C’est plutôt un endroit « bobo » avec des boutiques hautes en couleur et en diversité. Il y avait une sorte de fête sur la plage au moment où nous y sommes passés, avec beaucoup de musique et de monde. Tandis qu’à Santa Monica, ça m’a paru un peu plus familial/touristique avec le parc d’attractions et elle se situe tout près d’une zone commerçante.

Pacific Park

Toujours grâce au pass GO Los Angeles, nous avons pu profiter des attractions.

La fan des parcs d’attractions que je suis était ravie. Même si ce ne sont que des petites attractions comme on pourrait trouver dans une fête foraine qui sont vieillissantes. Il y a quand même une petite montagne russe. Et puis il faut dire que l’emplacement fait beaucoup. Nous avons profité des attractions pendant le coucher du soleil. C’était vraiment sympathique.

Malgré tout, sans le Pass, je ne sais pas si nous aurions fait des attractions car le prix est élevé tout de même.

Finalement, nous terminons notre journée au Cheesecake Factory. Il faut bien qu’on goûte le cheesecake quand même ! Et heureusement que nous y sommes retournés car effectivement il est ultra bon.

Jour 3

Réveillés encore de très bonne heure, on part voir la vue du Griffith Observatory : un observatoire ouvert au public (nous ne sommes pas rentrés dedans) qui donne sur le célèbre panneau Hollywood et sur la ville. Pour nous, c’était plutôt une déception de voir que la ville est recouverte d’un voile blanc de pollution. Mais il faut dire que ce n’est pas étonnant étant donné qu’il y a des bouchons tous les jours sur l’autoroute qui traverse la ville.

Ensuite, rendez-vous à 10h pour la visite de Warner Bros Studios. Etant fan de la série Friends, j’avais hésité avec la visite spéciale pour les 20 ans de la série. Mais on a finalement choisi un tour normal car Léo ne partage pas forcément mon amour pour la série. Nous avons fait la visite en anglais mais il est possible de la faire en français, il suffit de choisir un jour où ils en proposent.

Warner Bros Studios

La visite est super : chaque groupe est avec un(e) guide qui orientera la visite selon les films et séries regardés par le groupe. De ce fait, le groupe qui part avant vous ne fera pas forcément la même visite que vous, et les anecdotes entendues ne seront pas les mêmes. Le guide nous emmène sur les différents lieux des tournages à l’extérieur (coucou Friends, coucou How I Met Your mother, coucou Spiderman et bien d’autres…) et sur un plateau de tournage (coucou Lucifer).

Après, il nous a montré un petit musée avec des costumes et des accessoires. Nous avons également traversé un hangar rempli du sol au plafond de tous les objets et accessoires utilisés et réutilisés pour les films et séries, c’était très impressionnant et très chouette. Enfin, il y a un parcours libre pour prendre des photos dans certains décors comme Harry Potter, Friends ou Big Bang Theory. Bref, on a adoré cette visite et on vous la recommande à 200% si vous aimez la pop culture.

Astuce parking : nous avons trouvé un parking « Gate 3 », situé juste en face de la « Gate 2 ».  La barrière était ouverte et était donc gratuit. Certainement lié au fait que nous avons effectué la visite un dimanche. Néanmoins, il faudra marcher environ 10-15 minutes pour accéder à l’accueil des visites. Dans tous les cas, prévoyez de la marge car il y a peu de stationnements (interdits dans certaines rues aux alentours).

Quartier Downtown

Ayant fini la visite, il nous reste devant nous toute l’après-midi. On décide de visiter le quartier des affaires : Downtown. Nous mangeons au Grand Central Market : un marché couvert bien sympa avec plusieurs stands de nourriture. Et pour nous, ça sera des pizzas de chez Olio. Dans ce quartier, il y a également l’Oue Skyspace LA, un building dans lequel tu peux observer la vue. Le ticket est compris dans le Pass Go Los Angeles. Il y a aussi un toboggan en verre au-dessus du vide mais ça dure 2 secondes donc on n’a pas le temps d’en profiter.

On a poursuivi jusqu’au Bunker Hill, une partie du quartier Downtown comprenant plusieurs batiments célèbres comme le Walt Disney Concert Hall dont l’architecture ressemble au musée Guggenheim.

En fin d’après-midi, on est excités comme des puces car on va au Staples Center (un très grand stade utilisé pour le sport et les concerts) voir un match de NBA ! Les Clippers affrontent Jazz (l’équipe d’Utah). C’est toujours énorme de voir un match de NBA, l’ambiance est folle, on adore.

Jour 4

Pour terminer notre séjour à Los Angeles, nous visitons Universal Studios ! J’aurais aimé visiter Disneyland également mais on ne peut pas tout faire alors on a choisi Universal car on n’en a pas en France !

Les décorations du parc sont dingues. Il est divisé en plusieurs parties correspondant à un film particulier comme les Simpson ou Harry Potter. La reproduction de Poudlard et de Pré au Lard est magnifique.

Nous avons eu de la chance car le parc était peu rempli, on n’attendra pas plus de 25 minutes pour une attraction. En parlant de celles-ci, ce sont principalement des attractions visuelles (avec casque en VR ou écrans et sièges qui bougent). Pour nous, ce n’est pas le top car on est facilement malades dans ce genre de manège. J’ai même dû rester tête baissée pour regarder mes pieds dans celui des Simpson. On ne s’y attendait pas donc on a un peu été déçus par rapport à ça.

Il y a peu de manèges à sensations mais si vous en êtes friands je vous recommande l’attraction de la momie ! Ne loupez pas non plus le tour en petit train des studios de tournages, c’est très intéressant également. Et s’il fait chaud, on vous conseille celle de Jurassic Parc 😉.

Il y a aussi de nombreux personnages de films qui se baladent dans le parc pour être pris en photos avec eux.

PASS GO LOS ANGELES

Si vous prévoyez de faire plusieurs activités à Los Angeles, il est peut-être intéressant pour vous de prendre un pass. Il vous permet d’économiser sur des activités, restaurants, attractions et magasins. Le tarif dépend de la durée que vous choisissez, cela va de 1 à 7 jours. Nous avions choisi le pass 3 jours pour avoir l’entrée pour le parc Universal qui n’est comprise que dans ceux à partir de 3 jours. Voici ce que nous avons fait avec le pass :

  • Visiter Warner Bros : 69$
  • Visiter Universal : 120$
  • Faire une balade à vélo sur la plage : 15$ – 1h
  • Faire les attractions de Pacific Park : 33$ – illimité
  • Visiter la Oue Skyspace et faire le toboggan transparent : 25$ + 8$ pour la « SkySlide »

Total sans le pass : 270$ / personne

Prix du pass : 254$ / personne – Ca aurait pu être plus intéressant si nous avions fait plus d’activités payantes mais ce qui était aussi intéressant, c’est qu’il possible de payer sur le site Ceetiz en chèques vacances.

Si je m’étais renseignée un peu plus nous aurions visité le Grauman’s Chinese Theatre. Mais vous pouvez aussi : faire un tour organisé des maisons de star dans Beverly Hills, visiter le musée de Mme Tussauds, aller au Six Flags Magic Mountain (parc d’attractions) …

AU FINAL ?

Pour Léo, Los Angeles est à voir surtout si vous êtes attirés par les studios Universal & Warner. Sinon l’étape peut être facultative. Il n’y retournerait pas une seconde fois.

Pour moi, j’ai aimé toutes les activités que nous avons faites. Ce qui est déroutant c’est que la ville est très grande et « désorganisée », on peut trouver des maisons en pleine zone commerçante ou l’inverse. D’une rue à l’autre, l’ambiance change.

Je dirais qu’il faut y aller pour les activités proposées sans essayer de se balader à pieds d’un quartier à l’autre. Si j’avais le choix d’y retourner, je le ferais car j’en garde un bon souvenir et il y a certaines choses que nous n’avons pas faites comme se balader près des canaux de Venice Canal District, par exemple.

Si vous avez aimé notre article ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! Et retrouvez ici tous nos articles sur les Etats-Unis !
Bye-bye !

6 Comments

  • NATHALIE TRIBOU
    14 février 2021 at 19h19

    Ça donne vraiment envie !
    Ton article est clair et bien renseigné !

    Reply
    • Zoé
      14 février 2021 at 19h30

      Merci beaucoup Nathalie !

      Reply
  • Virgo
    20 février 2021 at 19h17

    Waouh, vous avez fait beaucoup de choses en peu de temps, surtout sachant les distances à couvrir dans cette ville ! C’est aussi peut-être pour ça que vous n’avez pas trop aimé, Zoé. Je pense qu’à Los Angeles, il faut se laisser le temps de se faire à une autre idée de la ville, et de découvrir des quartiers sympas (Los Feliz, Silverlake, Larchmont, Melrose pour le shopping) parce que sinon, on passe son temps à courir, débordé par le gigantisme de la cité… 🙂

    Reply
    • Zoé
      21 février 2021 at 18h46

      Merci pour ton commentaire et ton avis! On n’a pas forcément trouvé qu’on devait courir pour tout faire comme on partait tôt et on rentrait tard, mais c’est vrai qu’on avait un planning chargé pour en voir un maximum. Ton ressenti sera utile pour les futurs voyageurs qui prendront de ce fait plus de temps que nous sur place 🙂 !

      Reply
  • Yan
    17 mai 2021 at 10h40

    Salut vous deux. Effectivement L.A ont accroche ou pas. Pour moi en 2010 une escale de 3 jours dans mon road trip USA et pas un coup de coeur mis à part Santa Monica-venice Beach avec le board walk. 2eme visite en 2015 road trip california/ baja california, et j’ai pris plus de temps à L.A et là j’ai commencé à découvrir un peu mieux la ville avec un début d’accroche. Pour découvrir et apprécié cette immense ville il faut vraiment prendre le temps et je pense que le mieux est de rester au moins 10 jours sur place. Voilà, my 2 cents.
    Bonne continuation.

    Reply
    • Zoé
      17 mai 2021 at 17h48

      Salut Yan !
      Déjà, merci beaucoup pour ton commentaire et ton témoignage ! C’est intéressant pour les futurs voyageurs, et pour nous !
      Effectivement, avec notre visite à Universal, on n’a passé que trois jours réellement dans la ville car notre priorité était les parcs nationaux lors de ce roadtrip. Peut-être que la prochaine fois on essaiera de prendre le temps de la découvrir !
      Au plaisir de te revoir sur le blog !

      Reply

Leave a Reply