Menu
Croatie / Destinations / Europe / Nature / Roadtrip / Ville

Roadtrip de 10 jours en Croatie

1/5

Date du roadtrip en Croatie : Septembre 2022
Moyen de locomotion : Avion, bus, ferry, train.
Type d’hébergements : Airbnb
Météo : Soleil !
Langues parlées : croate et anglais

Pour nos vacances d’été, nous avons réalisé un roadtrip en Croatie pendant 10 jours. Nous avions envie d’une destination où nous pouvions à la fois nous poser et visiter. Nous recherchions également un pays où les déplacements en transports en commun étaient faciles. La Croatie remplissait toutes les cases alors go ! Ce voyage a une résonance un peu particulière pour nous, c’est le premier voyage où nous avons essayé de réduire au maximum notre empreinte carbone.. D’où le besoin d’aller dans un pays où les déplacements en transport en commun sont faciles.

Nos déplacements jusqu’à et en Croatie

Pour venir jusqu’en Croatie, c’est l’avion que nous avons pris en partant d’Orly jusqu’à Dubrovnik.

Une fois arrivés à Dubrovnik, nous avons alterné bus et ferry pour nous déplacer dans le pays. Nous avions réservé tous les trajets en amont sur les sites getbybus et getbyferry. Il n’était pas forcément facile de choisir les horaires avant d’être sur place mais on s’est plutôt pas mal débrouillés !

Une fois arrivés à Zagreb, nous avons pris un dernier bus jusqu’à Vienne où nous sommes restés 2 jours. Pour revenir en France, c’est le train de nuit que nous avons pris jusqu’à Paris. Et pour terminer totalement le trajet, nous avons repris un dernier train Paris – Lille pour rentrer à la maison !

Vous allez sûrement penser que pour limiter les émissions de CO2, prendre l’avion n’est pas une bonne idée. Effectivement, on est bien d’accord ! Seulement, avec le temps que nous avions sur place et le fait de devoir aller jusqu’à Vienne pour récupérer le train, c’était assez compliqué de faire l’aller et le retour en train jusqu’en Croatie. C’est donc ce compromis que nous avons choisi ! Et finalement, ce n’était pas plus mal, nous avons apprécié de se déplacer en bus et ferry.

Les compagnies de ferry que nous avons empruntées sont : TP Line, Jadro Linija.
Les compagnies de bus que nous avons empruntées sont : Promet Makarska, Prijevoz, Pnezevic et Flixbus.

Itinéraire des 10 jours en Croatie

Samedi : Arrivée tardive à Dubrovnik
Dimanche : Dubrovnik
Lundi : Dubrovnik – Korcula (ferry catamaran à 15h15)
Mardi : Korcula – Hvar (ferry catamaran à 17h40)
Mercredi : Hvar – Jerolim (taxiboat) – Hvar
Jeudi : Hvar – Split (ferry à 14h45)
Vendredi : Split – Skradin (bus à 11h45) – Krka  
Samedi :  Krka – Zadar (bus à 8h20)
Dimanche : Zadar – Plitvice (bus à 8h30) – Mukinje
Lundi : Mukinje – Zagreb (bus à 9h40)
Mardi : Zagreb – Vienne (bus à 15h)

Détails de l’itinéraire

Samedi : Arrivée à Dubrovnik

Arrivés un peu avant 20h à Dubrovnik, nous prenons un Uber pour rejoindre notre location Airbnb.
On file vite se remplir la panse au fast-food juste à côté et on s’endort tranquillement.

Dimanche : Dubrovnik

Qui dit Dubrovnik dit visite de la vieille ville ! On s’y rend à pied, on longe la côte bien jolie et on profite déjà du soleil et la chaleur. C’est le mois de septembre et pourtant c’est rempli de monde ! On n’ose imaginer en juillet/août.


On découvre les petites ruelles, les églises et la cathédrale. C’est vraiment mignon. Mais on dégouline à cause de la chaleur ! Les remparts sont un must-see à Dubrovnik. Les vues sur la vieille ville et sur la mer sont magnifiques.


Pour les fans de Game of Thrones, vous savez peut être que King’s Landing est en fait Dubrovnik ! Il est possible de réserver une visite guidée pour découvrir tous les endroits de tournage de la série.

On mange au restaurant Stara Loza et on quitte la vieille ville pour aller se baigner à Beach Vila. Les plages en Croatie sont majoritairement des plages de galets. A cette période, l’eau est encore bonne. Nous avons vu une étoile de mer!

N’hésitez pas à retourner dans la vieille ville en début de soirée pour observer le coucher de soleil. Marcher dans les rues pour découvrir les bâtiments éclairés est un moment que nous avons beaucoup apprécié aussi.

Lundi : Dubrovnik – Korcula

Visite du quartier Lapad et ses belles plages. On se pose avec notre petit déjeuner à Lapad Bay, la mer est belle.

Nous prenons le ferry catamaran pour partir à Korcula (à prononcer Korchoula). La traversée dure 2h15, les sièges sont bien confortables.

Arrivés à Korcula, le ferry nous amène au niveau de la vieille ville qui nous fait d’ailleurs penser à celle de Dubrovnik. Elle est très animée, les rues sont étroites. Le coucher de soleil est très beau, que l’on observe du port où les gros yachts sont parqués. Avec les lumières, la vieille ville est très belle aussi.

Nous mangeons au très bon, mais un peu cher (surtout les makis), restaurant japonais SILK et nous avons enchainé avec une glace chez Kiwi.

A Korcula, si vous cherchez une expérience authentique, ne manquez pas le spectacle de danse traditionnelle chevaleresque nommée Moreska. Les tickets coûtent 17€/personne et il y a une représentation tous les soirs (du moins en été, je présume).

Mardi : Korcula – Hvar

Nous prenons notre petit déjeuner à la boulangerie et partons faire une randonnée de 12km. Autant vous dire que cela a été une grosse déception car mis à part la chapelle se trouvant en haut d’un escalier de 101 marches bordé de cyprès et une courte vue sur la mer, la randonnée n’était pas terrible du tout. Nous vous recommandons néanmoins d’aller voir la chapelle Saint-Antoine, monument architectural de paysage protégé.

Le midi, nous mangeons au Leut Café pour reprendre des forces. Et l’après-midi, nous choisissons de nous baigner et reposer à la petite plage du côté du port.

A 17h40, nous reprenons un autre ferry catamaran pour partir à Hvar. Nous arrivons sur l’île vers 19h. Nous rejoignons notre logement et sommes bien accueillis par le propriétaire avec un verre de bienvenue. Fatigués, nous passons notre soirée à l’appartement.

Mercredi : Hvar

Hvar est surnommée « le petit Saint Tropez« . Entre les jolis bâtiments, le soleil et les yachts qui vont et viennent dans le port, on sait qu’on est arrivés au bon endroit !

Nous choisissons de prendre un taxiboat pour aller sur la petite île sauvage Jerolim au large de Hvar contre 60 kuna/personne. Bien moins fréquentée que l’île Carpe Diem, Jerolim est très tranquille où l’on peut se baigner et bronzer face à un paysage presque paradisiaque. Nous n’avons vu qu’un seul bar, assez cool avec des hamacs. Petite particularité de l’île : les nudistes sont bienvenus !

L’après-midi, nous avons visité la vieille ville qui nous a rappelée celle de Dubrovnik et Korcula. On vous conseille de passer chez Kantun pour boire un smoothie (je vous déconseille le thé matcha) ou manger de bons cookies ! Longer le port et la baie permet de découvrir les différentes petites « plages » de Hvar et d’avoir une belle vue sur les îles d’en face.

Vers 18h, nous sommes montés jusqu’à la forteresse pour observer le coucher de soleil – décevant car trop de nuages. Ne tardez pas si vous souhaitez y monter pour le sunset car le lieu est assez fréquenté !

Jeudi : Hvar – Split

Derniers instants sur l’île de Hvar, on profite d’une dernière baignade car nous ne sommes pas sûrs de nous rebaigner d’ici la fin du roadtrip. La mer est plus agitée aujourd’hui, le ciel est plus nuageux, les yachts sont partis retrouver le soleil – qui reviendra vers midi.

On achète une part de pizza dans la boulangerie que l’on voit partout en Croatie : Mlinar.

A 14h45, on embarque sur le dernier énorme ferry catamaran pour aller vers Split. Vers 16h, on s’installe et on part directement visiter la ville qui est bondée de monde, en particulier dans le quartier historique. Les bâtiments sont jolis mais ce n’est pas la ville que j’ai préférée du voyage. Split est une ville fortifiée et on peut encore voir les fortifications. Dans le quartier Varos, on monte au point de vue Marjan Park et on redescend par l’escalier Marjan Hill.

Si vous recherchez un restaurant tenu par des locaux avec une cuisine authentique pour un prix vraiment abordable, nous vous recommandons Fife ! Vous pourrez goûter le Pasticada (sorte de viande de boeuf en sauce) avec des gnocchis. Et ne manquez pas surtout pas le glacier Verde Gelato ! Probablement la meilleure glace que nous ayons mangée de notre vie.

Vendredi : Split – Skradin / Krka

Si vous aimez les açai bowl, filez chez Oakberry.

Nous partons prendre le bus sous un soleil de plomb, il fait 35° dans le bus et il n’y a pas de clim! Ce bus nous emmène à Skradin où nous prenons le bateau pour aller au parc national Krka.

Les tickets pour le bateau et le parc sont à prendre dans le bâtiment en verre non loin du ponton. Nous payons 200 kuna/personne. Il y a un bateau par heure et le nôtre démarre à 15h. Dans le parc, c’est un circuit en sens unique. Le parc est vraiment très beau, très touristique mais on ne se marche pas trop dessus. La cascade la plus jolie est celle que nous voyons au tout début du circuit mais le reste du paysage vaut le coup. Malheureusement, la baignade n’est plus possible dorénavant.

Le soir, si vous cherchez un restaurant sur Skradin, nous vous recommandons Skafet!

Samedi : Zadar

Nous prenons le bus à 8h20 en direction de Zadar. Le trajet Skradin > Zadar dure une bonne heure.
Arrivés sur place, nous déposons nos valises et partons à la découverte de cette nouvelle ville. Le centre-ville est relativement petit. Vous pouvez faire le tour sur une sorte de remparts. Vous aurez vue sur la nouvelle ville (qui n’a rien d’extraordinaire) et sur le port. La vieille ville est plus attractive de par ses vieux bâtiments et monuments. La chose à ne pas manquer dans Zadar est l’orgue marin. On y a passé pas mal de temps. L’orgue fonctionne grâce aux vagues qui chassent l’air dans les tuyaux créant des sons plus ou moins graves. Une musique infinie qui existera tant qu’il y a de l’eau. L’orgue est également le témoin de la montée des eaux.
L’orgue marin est également the place to be au coucher du soleil. Si vous souhaitez avoir une bonne place, on vous conseille d’arriver tôt.
Autre idée de visite, vous pouvez également faire un tour au petit parc de la reine Madijevka.

Pour manger le midi, nous nous sommes régalés au restaurant italien Tri Bunara. Nous vous conseillons également Danica Kavana si vous avez envie de sucré.

Dimanche : Parc national des lacs de Plitvice

Après avoir loupé le réveil, on se presse comme jamais pour aller récupérer le bus qui part à 8h30. Le bus nous emmène pendant 2 heures jusqu’à Mukinje (la ville à côté de Plitvice, où nous choisissons de dormir). Ce même bus dépose les touristes aux différentes entrées du parc.

La mauvaise surprise du jour est que le tarif des entrées du parc ont doublé en 2 ans. Nous payons 40€/personne (contre 20€ en 2020). Heureusement que le parc est magnifique pour faire oublier cette mauvaise surprise. L’eau est d’un bleu/vert limpide. C’est vraiment très joli. Il y a plusieurs circuits à suivre sur des petits chemins en bois ou en terre. Nous vous conseillons de choisir des chemins qui traversent les différents lacs. Faire uniquement le tour des lacs est moins intéressant. Personnellement, nous avons suivi les circuits E, F, H, A, B et C. Le bateau qui amène d’une rive à l’autre est inclus dans le prix. Nous sommes restés environ 5h30 dans le parc.

Le point négatif de la journée est que le parc est quand même assez fréquenté, et les chemins étroits ne permettent pas toujours de doubler les gens devant soi (sous peine de tomber dans l’eau). On subit donc l’effet Instagram à devoir attendre en file indienne à l’arrêt parce que des personnes prennent et se prennent en photo sous toutes les coutures pendant 5 minutes. Assez pénible.

Le soir, nous allons au seul restaurant à la ronde : Bistro Vucnica. On vous conseille d’arriver tôt car tous les touristes viennent dans ce restaurant assez simple mais où on mange bien.

Lundi : Zagreb

A 9h40, nous reprenons le bus qui nous emmène au dernier arrêt de ce roadtrip en Croatie : Zagreb. Deux heures plus tard, nous arrivons à la gare des bus et nous traversons toute une partie de Zagreb qui n’est pas très bien entretenue.
Le midi, nous mangeons à Nokturno. Les serveurs ne sont pas tous très aimables mais nous mangeons bien.
On part visiter la ville haute, plus touristique, avec de jolis bâtiments. La ville est très taguée. Errez dans les rues de la ville haute, passez par la cathédrale et la place du marché, et découvrez les nombreuses statues disséminées dans la ville.


Si vous cherchez un endroit pour prendre un goûter nous vous conseillons Chez Amélie, les gâteaux sont très bons ! Mais attention, cash only. Pour le dîner, le restaurant Basta est très bon mais les serveurs n’étaient encore pas très agréables.

En conclusion, Zagreb n’est pas une ville que nous vous recommanderions. La Croatie regorge d’endroits et de villes bien plus agréables que celle-ci.

Mardi : Fin de la Croatie – Début de l’Autriche.

Dernier petit déjeuner à Korica (qu’on vous recommande ++) et nous passons un petit temps au parc Josipa Jurja Strossmayera.
Le midi, nous mangeons au restaurant Al Dente, c’était très bon et le serveur était agréable pour une fois ! Nous prenons le dessert à Cookie Factory !
Et nous repartons à la gare des bus pour aller en direction de Vienne en environ 6h de bus.

Notre budget

Voici le détail de nos dépenses pour ce roadtrip en Croatie. Les prix sont pour 2 personnes.

Transports (comprenant avion, bus et ferry et le train Vienne > Paris) : 522.4€
Logements : 685.72€
Repas (dont une dizaine de restaurants et beaucoup de goûters/glaces) : 3457 hkr (soit environ 459€)
Activités : 1020 hkr (soit 135€)

TOTAL : 1802€ – soit 901€/personne.

Petit conseil concernant l’argent, pendant notre roadtrip en Croatie, de nombreux endroits n’acceptaient pas la carte bleue ! Prévoyez donc du liquide.


J’espère que cet article vous sera utile pour préparer votre roadtrip en Croatie. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire, on se fera un plaisir d’y répondre.
Si le cœur vous en dit, laissez-nous un petit ♥ ou une note sur l’article. Merci !

Et voici deux sites supplémentaires qui nous ont aidés pour préparer le voyage :
Roadcalls
Et pourtant elle tourne

A bientôt ♥

Pour d’autres roadtrip, c’est par ici !

No Comments

    Leave a Reply